Sinaï

PROCHE-ORIENT  ‘99

Le Caire - Sharm El Sheik - Aqaba - Petra - Amman - Eilat - Tel Aviv - St Jean d'Acre - Jerusalem.

Egypte - Jordanie - Israel


1999, c'est le titre d'un album de Prince, mais c'est aussi l'annee du premier voyage que je me paie a l'etranger, tout seul comme un grand ;-)

On part tous les deux, avec Stephane mon pote de Bordeaux, sac sur le dos. 

EGYPTE

La route commence au Caire, pour voir les Pyramides de Gyseh***, ensuite on longera le Sinai** sur les bords de la mer rouge pour rejoindre la Jordanie et Petra***, en bateau. Pour finir, traversee du desert du Neguev jusqu'a Jerusalem***, en Israel, Terre de Legende. 

Le Caire* 

Tu te souviens Stephane ? L'enfer de cette ville ? 

Au 1er jour, 1er reveil, tu ouvres les rideaux et tu dis "j'crois qu'il y a eu un tremblement de terre cette nuit". Marrant. 
L'eau de la douche etait quasi rouge, et la 1ere journee ou on se balade dans les rues, on se fait matraquer par toutes les personnes qui nous racollent. Le 1er nous emmene dans son magasin pour 
"boire le the", on se laissera faire cette fois la et on achetera des parfums. Et la visite de la fabrique de papirus ? Tu te souviens ? J'avais tenu combien de temps la-dedans ? 3 minutes et demi...? Non, moins ;) 
Apres, avec tous les autres qui nous ont harcelé, les suivants, c'etait plus difficile... Toi, comme d'habitude, plus patient que moi, beaucoup plus patient. 
Et puis, pas de bol, le 
musee egyptien*** fermait alors on n'a pas pu voir grand chose. 

Le lendemain, on visitera des quartiers pauvres - les maisons qui n'ont pas de toit -, ou on se trompera car on montera dans un wagon pour femme dans le metro : dans les quartiers pauvres, les hommes et les femmes ont des wagons separés dans le metro. Et dans les quartiers riches les femmes ont juste un foulard sur la tete et conduisent des voitures. Fort contraste. 
Bref, on n'aura pas tenu plus de 48h dans cette ville, le temps de se faire niquer avec le tour de chameau autour des 
Pyramides*** (ils font ca a tout le monde...). Et le chauffeur qui voulait aussi son bakchich ;)

Le 3e jour, tres tot, on prend un bus pour Charm El Sheik. Il fallait decider si on traversait le Sinai via le monastere Sainte-Catherine (?) qui evidemment vaut le coup, ou par la cote. 
A l'epoque, attiré par les bords de mer, nous avions preferé suivre la cote... 
C'etait sans connaitre la mer rouge : pour ceux qui ne connaissent pas, les abords de la mer rouge ne sont pas franchement les cotes avec les plus belles plages au monde (c'est un euphemisme), et la mer rouge n'est pas non plus la mer la plus calme et la plus accueillante qui soit. C'est tres sauvage. 

Mis a part ca 
le Sinai** c'est tres beau, vraiment ! On est en etat de contemplation. 
Et on est toujours surpris quand le bus s'arrete au milieu de nulle part, au milieu d'un desert en fusion, et qu'il y a un bedouin qui descend ou qui monte, sortant de nulle part, le visage tres noir, presque brulé par le soleil.

Le Sinai** et la Mer Rouge


Arrivé a Sharm El Sheik*, on est un peu decu... On se fait deja voler par un taxi qui ne connaissait meme pas notre hotel et qui nous largue du mauvais cote de Sharm, la ou y a les hotels 4*. Nous, notre trop modeste hotel etait sur une autre baie -- aujourd'hui ca passerait plus ce genre de plans. Allez, apres avoir payé 10 fois le prix d'une course, il faut en repayer une, ouais, super, c'est ca l'Egypte...!! 

L'hotel... Stephane ne voulait pas qu'on dorme dehors, pour faire attention aux affaires (c'est vrai qu'il vaut mieux faire gaffe). Mais il fait tellement chaud, impossible de dormir sans le ventilateur qui fait un boucan de la mort qu'il en est impossible de s'endormir... Mais une minute sans ventilo et c'est deja les grosses gouttes qui ruissellent partout sur son corps. On est en septembre. 
La fenetre ouverte, on reussit a dormir. A savoir : mieux vaut dormir dehors, c'est pas cher et il fait bon (la nuit) !

Bon, on a peut-etre pas vu le meilleur de Sharm... je sais pas. 
Bref, apres avoir pass l'apres-midi sur la plage d'un 5* ou on gruge pour rentrer sans payer la plage avec nos gueules d'europeen (au moins que ca serve pas qu'a se faire enfler par les egyptiens) - je passerai les details de l'etat de la plage publique - on repart le lendemain en direction de 
Taba pour prendre notre bateau pour la Jordanie. On n'en peut plus de l'Egypte !!! 
La, au port, en attendant le bateau qui n'en finira pas de ne pas arriver a
Aqaba*, on rencontrera Marc et Delphine de Marseille, qui viennent de passer une semaine a Dahab*.

Dahab, il parait que c'est super sympa, tres roots, pas cher, et super tranquille Dahab. Faudra que j'y aille un jour ! Y a des interessé(e)s ? 

Oui, le Sinai c'est tres beau, il faut voir ca ! Les roches rouges en fin de journee, les entrailles de la montagne de desert.

Poursuivre en Jordanie

Poursuivre en Israël

© Ivando 2015