Sydney

SYDNEY  

Je ne sais pas pourquoi, mais deja en arrivant a l'aeroport, j'avais un bon pressentiment. Ce qui s'est revelé tout a fait vrai ! 

Je pensais passer une petite semaine - des francais me disaient que 3 jours suffiraient... ah ces francais ;) - et ca fait bientot une semaine que je suis ici, et je reste encore quelques jours. Le temps de me reorganiser pour la suite aussi. 
Bref, le plus dur a ete le voyage quand meme avec 11h30 de vol depuis Honolulu et un depart a 1h du matin. Ca a l'avantage de ne pas avoir le choix de dormir quelques heures, pour couper le trajet, mais ca calme et je mets la semaine a m'en remettre, je me fais vieux... ;)

Sydney

La ville de Sydney*** me fait penser a Montreal, en un peu plus gros (4.5M de personnes au lieu des 2.5M) et en plus sympa car il y a la mer et on peut skier pas loin. Voila une ville de plus, une ville a "visage humain". Le seul probleme apparent pour moi est l'accent. C'est un peu comme un accent british mais a couper au couteau. Deja que j'avais du mal avec l'accent british... Peut-etre la couche d'ozone egalement. 
Et puis ca fait du bien apres les US, la vie est bien moins chere ici. Sydney est une ville tout a fait abordable (sauf pour le logement a ce qu'il parait). Par exemple, ici j'ai une chambre double pour le prix de mon dortoir (a dix) a New-York. 
Et l'hiver est pas si rigoureux, moi j'ai froid car je viens du chaud, du tres chaud meme, et il fait nuit a 6h du soir (ca m'arrange, a 10h j'en peux plus). 
Les journees sont faites de balades dans le centre ville, les differents ports, et les quartiers alentour. Meme si je ne connais pas les hauts lieux de debauche - malheureusement - c'est quand meme tres sympa. Et je me fais une overdose de ce si sympathique 
Sydney Opera House*** : 2 operas et 1 concert dans la semaine. Faut dire avec du Rachmaninov et Tchaikovski, c'est dur de resister.

Donc bien agreable cette ville ou les taxis ressemblent a des voitures de police, et ou les passages pietons font "tip-tip".

     

L'esprit

Moi, j'aime bien les gens ici. Ils ont un bon air de ressemblance avec les britishs. Un soir, je vais boire un verre dans un fameux pub, les 3 wise monkeys, et j'avais oublié mes cigarettes (oui, y a quelques pubs ou on peut encore fumer ici). Alors je me dirige vers le distributeur, et plus de 10$ le paquet me refroidit (env. 40F). Je demande alors a un aussie si je peux lui en fumer une vu le prix, et il me repond "yes, they are bloody assholes". Ah, je prefere entendre ca que la reponse americaine (…)

© Ivando 2015