Thailande

Mer ANDAMAN & LAOS ‘08   

Koh Samui - Koh Tao - Mu Ko Surin - Kao Sok - Similan - Bangkok - Vientiane - Vang Vieng - Luang Prabang - Paksé - Si Phan Dong

Golf de Thaïlande*

Voir aussi Thaïlande 2003

A la descente de l'aeroport de Ko Samui, le ton est donné avec le profil des gens qui sortent de l'avion... Du bon touriste, bien blanc, et qui sait pourquoi il vient ! Bref, je voulais voir a quoi ressemblait Samui, je vois. 
Je passe une nuit et m'en vais au plus vite. Les plages sont petites et n'ont rien du tout d'attrayant (pour moi), l'ambiance est a la boite de nuit le soir, et transat le jour ; tout a fait ce que j'affectionne...
Bref, a mon sens cette ile n'offre que peu d'interet - j'ai pourtant entendu dire qu'il y avait de belles plages (mais ou !?) - mais ma foi le tour de l'ile n'est en revanche pas desagreable. Je prends le premier bateau pour Koh Tao, dont j'entends parler depuis longtemps, et sans passer par 
Ko Phangan.

Ko Tao* a plusieurs visages, sympa au sud, degradé et sans interet a l'ouest (la plage principale), sauvage et tres tranquille sur les criques de l'est (mais du mauvais sable et du goudron sous les pieds apres chaque passage sur la plage, chose qui m'enerve particulierement). 
Koh Tao c'est en fait l'ecole de plongee de la Thailande, les fonds sont sans interet (a savoir!) et ils sont un peu surpris au club de plongee quand j'arrive avec tous mes papiers et mon passif de plongees. Mais bon, je ne savais pas. 
Cependant si la plage du sud n'a rien d'extraordinaire (et peu pratique pour se baigner), l'ambiance n'est pas desagreable, et de jour comme de nuit.

Bref, apres ces quelques jours a decouvrir cette partie du golfe du Siam, je decide de repasser assez vite de l'autre coté (la ou c'est interessant), et resaute dans un autre bateau. Un bus m'emmene jusqu'a Ranong, et j'en suis deja a penser a rejoindre la cote Est de la Malaisie, ou les plongees sont reputees autant que les plages de sable blanc. Seulement si ca parait tres accessible en train, ce n'est pas completement la bonne saison.

Mu Ko Surin*

Ranong c'est l'un des departs pour les croisieres-plongee aux iles Similan** et Surin*. 
Preferez Surin pour le snorkelling (les plongees sont tres tres moyennes, mis a part le
Richelieu Rock*** qui est lui des plus etonnant), et les iles Similan elles, sont plus faites pour la plongee (pas de snorkelling).

En attendant le depart de ma croisere, je pars donc a Mu Ko Surin NP*, le parc national ou l'on dort soit en tente, soit en hamac. Il fait un peu frais la nuit, mais c'est la detendante totale ici !! J'y rencontre par ailleurs un couple avec lequel je m'entends a merveille, mais pour cause de 'Budha day' je decide d'ecourter mon sejour assez vite. Mais c'est assez impressionnant de voir le calme et le respect des plusieurs centaines de thailandais tassés dans un camping ou 600 ou 700 thai viennent passer le week-end. C'est tres calme, surtout la nuit meme, et absolument vivable car chacun vous laisse votre espace - la ou ce serait impensable avec bon nombre d'autres peuples.

Kao Sok*

C'est Pauline et Erwan qui me parlent de Kao Sok*, et je prends alors une petite journee avant de retourner a Ranong, pour y aller faire un tour. C'est un parc national avec une jolie petite jungle, et surtout des bungalows bien agreables car calmes comme la mort, un noir infini et profond dans lequel on peut s'envelopper pour se reposer et passer une des plus imperturbables.

Je recommande de faire la marche jusqu'au bout, car j'ai passé un vrai bon petit moment a TANG NAM ou il y a un petit canyon et un point d'eau ou on peut s'y baigner dans une tranquillite laotienne (avant que les moustiques ne viennent me pourrir la vie).

Iles Similan & Mer d'Andaman**

4 jours de bateau et de plongee autour des iles Similan**, Koh Bon, Surin, et le fameux Richelieu Rock***. C'est tres agreable, et surtout ca me permet de mieux connaitre les thais qui forment l'equipage. Les thais sont en fait des gens extra, pleins d'humour, de vie, de respect de l'autre, ils savent vivre et prendre la vie du bon coté. Je n'avais pas eu l'occasion de me rendre compte de cela les premieres fois ou j'etais venu en Thailande, mais cette fois, je suis tres content d'y etre revenu pour (enfin) decouvrir ce peuple sous un autre coté que sa forme business & tourisme, plus les thais eux-memes, qui sont simplement extraordinaires. On a beaucoup a apprendre d'eux.

 

Pour les interessé(e)s voici le contact : Andaman International Dive Center (leur email). 
=> AIDC propose des sejours de 1 a 4 jours de plongee, et au depart de Ranong. 

Je ne regrette qu'une chose, ne pas avoir vu de raie (mais des requins leopards) d'une, et sinon de ne pas avoir le temps d'aller faire un tour du coté de la Baie d'Ao Phangnga**, que j'avais aussi loupee quatre annees auparavant, car c'est encore ce qu'il y a de mieux pour rejoindre Phi Phi depuis les terres. Mais ce ne sera pas encore pour ce coup-ci, que je puisse encore revenir dans cette region et toujours decouvrir des lieux qui me sont encore inconnus.

Bangkok***

Apres 2 semaines passees au bord et sur l'eau, je retourne a Bangkok sur le chemin du Laos.

Bangkok*** est vraiment une ville interessante, cette fois je decouvre plus subtilement cette ville et ses endroits calmes qui permettent de se refugier du bruit et du chaos des rues qui peuvent la caracteriser (voir pendant le tour du monde). Le coin de RAMBUTTRI a Bang Lamphu (a deux pas de KHAO SAN ROAD) meme s'il est blindé de touristes, et hyper touristique, permet pour le moins de rester dans un coin calme et de pouvoir prendre un petit dejeuner ou son cafe dans une certaine tranquilite, sinon quietude (il y a d'ailleurs a proximité un salon de massage que je peux recommander : Shewa spa 108/2 Rambutri Road, Banglamphu / Yu). Apres si vous voulez le top il y a le ... qui se trouve un peu plus loin sur la droite, le plus vieux salon de massage du coin, dans une vieille batisse, et c'est la qualité est au rendez-vous !
Pour rester, les hotels du New Siam sont une adresse sure (par exemple).

Cette fois je prends un peu de temps pour revisiter ou visiter les temples que je n'ai pas eu le temps de voir les fois precedentes. Entre le Wat Pho**, son ecole de massage (massage qui est cette fois decevant) et son impressionnant bouddha couché***Wat Benchamapophit* et Wat Suthat* qui sont des temples Siam - comme je le dis plus bas, une fois qu'on en a vu un... (mais qui offrent une grande serenité pour qui cherche un peu de calme dans cette grande et tentaculaire ville), la pyramide du Wat Arun* qui offre un joli moment au couché du soleil, et j'ai aussi tenté ma chance au Palais Wimanmek* (a proximité du zoo) qui selon moi ne merite pas plus que ca le deplacement : le lieu est bien trop touristique avec quantité de japonais et plus d'ATM machines que de pieces dans le palais. 

Je me mets de coté - et pour le retour du Laos avant de reprendre l'avion du retour - une journee pour le palais royal : le Wat Phra Kaeo*** qui est toujours aussi beau, et meme davantage depuis qu'ils ont commencé a restaurer sa fresque du Ramayana***, celle qui fait tout le tour de son enceinte, et qui est desormais plus que magnifique ! 

Et pour ne pas me lasser de visites, je ne prends pas le temps d'aller a la Maison de Jim Thomson** mais ce sera pour une autre fois :) 

Quelques tips pour Bangkok :

Pour les taxis, quelle que soit sa couleur, si le chauffeur ne met pas en route son compteur - ou refuse de le faire et commence a discuter du prix de la course - descendez vite et prenez en un autre (il y en a plein d'autres qui seront au tarif normal), car sinon c'est qu'il va vous faire payer 2, 3 ou meme 4 fois le prix le bougre (rien que ca). Il y a un lieu ou on n'a pas le choix, a l'aeroport, mais c'est bien le seul (tarifs fixes et reglementes). Sinon dans les gares routieres ou de train il suffit de sortir de la gare et de choper un taxi qui passe. 
Une derniere chose : ne prenez que les taxis qui roulent (les autres attendent le touriste et vous ferons payer le prix touristique). 

Coté tuk-tuk, les officiels sont les jaune et verts (comme les taxis) avec un indicateur jaune sur le dessus, mais quels qu'ils soient, ce sont tous des voleurs. Personnellement je ne prends plus les tuk-tuks a Bangkok, le taxi est peut-etre un peu plus cher, mais ca a l'avantage d'etre au calme, et a l'abri de la pollution et de la chaleur (sinon le prix standard du tuk-tuk est de 40 Baths pour 1h, 10 baths s'il vous fait passer par ses copains les marchands).

Si quelqu'un vous parle de "Lucky Buddha", "Export Center" ou "Big Buddha" passez simplement votre chemin et n'ecoutez pas, c'est la vieille arnaque (c'est meme marqué dans les endroits touristiques). 
Et si un tuk-tuk vous fait le plan "le site/temple est fermé", ou le coup de la "ceremonie", ne l'ecoutez surtout pas et passez votre chemin, on est la aussi dans le tres classique...

Ayutthaya* 

L'idee de depart, quand je suis revenu en Thailande et pour ensuite rejoindre le Laos, etait d'aller a la quete des temples au nord de Bangkok (comme Suratthani et les autres), et de finir au Laos... Finalement ayant passé plus de temps que prevu en compagnie de mon amie la mer, je change les plans (normal) et rejoins le Laos plus rapidement que prevu (car il ne me reste maintenant qu'une dizaine de jours).
C'est en fait bien mieux comme ca, car les temples Siam, c'est pas mal, mais quand on en a vu un ou deux, on les a tous vus (il faut le savoir).

Je voulais voir Ayutthaya, et je ne suis pas decu. Je visite un temple (Wat Phanan Choeng), et comme je viens de le dire, une fois qu'on en a vu un... eh bien autant faire autre chose. J'imagine qu'il y a bien d'autres choses a voir et a faire a Ayutahya, mais je ne sais trop pourquoi, je me dirige assez vite sur le site du Wat Chai Wathanaram*, qui me seduit litteralement, et je passe la fin de l'apres-midi la, jusqu'a attendre le soir et le voir s'illuminer. Ce temple khmer, qui n'a rien de comparable avec Angkor bien entendu, a retenu toute mon emotion, a touché quelque chose chez moi et dans mon coeur. Un bel endroit, tout simplement !

Continuer au Laos

© Ivando 2015